Sommaire
Partager l'article

Quels sont les vins de la Loire ?

La Vallée de la Loire est réputée pour son formidable patrimoine architectural, notamment ses nombreux châteaux et forteresses, ses paysages à couper le souffle, mais pas seulement. Il s’agit d’une région viticole réputée. Du Maine et Loire au Loiret, les vignobles s’étendent à perte de vue donnant des vins riches et remarquables par leur qualité.

Image à la une

L’origine des vins de la Vallée de la Loire

Pour comprendre l’origine des différents cépages et appellations de la Vallée de la Loire, il faut d’abord s’intéresser à l’époque romaine.

En effet, les Romains, pendant leur conquête de la Gaule au premier siècle après J-C, ont très vite remarqué le fort potentiel de ce territoire aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils ont alors pris aux Gaulois les terres de la Loire afin d’y cultiver du raisin. C’est la naissance du commerce du vin.

Il faut attendre le cinquième siècle pour que la Loire commence à être connue pour ses vastes vignobles et ses vins. A cette époque, les moines deviennent de grands cultivateurs de raisins et permettent aux vins de la Loire de gagner encore en qualité.

Les classes sociales les plus aisées commencent alors à s’y intéresser. Au douzième siècle, les vins du pays de la Loire sont présentés à la noblesse et notamment à Henri II, le comte d’Anjou. La cour royale se met alors à acheter de grandes quantités de ces vins. Au fils des siècles, les vins de la Loire ont continué à se perfectionner. Il faut attendre le vingtième siècle pour que cette grande qualité soit étiquetée avec la naissance des appellations en 1936.

Les différents cépages cultivés dans la Loire

Un cépage constitue une variété de vigne donnant un raisin bien spécifique. Les vins peuvent être fabriqués à partir d’un seul cépage (monocépage), ou bien à base de plusieurs cépages, c’est-à-dire en mélangeant plusieurs variétés de raisin.

Les vins de la Loire sont aussi diversifiés qu’uniques et sont élaborés à partir des cépages suivants :

  • Le Chardonnay, plantés sur des sols riches en argiles, les vins de ce cépage sont équilibrés avec de belles notes de fruits tropicaux, d’agrumes et de fruits à noyaux.
  • Le Chenin blanc, connu également sous le nom de Pineau de la Loire, est un des plus anciens cépages de la Loire car il existe depuis près de 1 300 ans. Il est cultivé sur des sols de craies. Les grappes récoltées permettent de fabriquer des vins secs et liquoreux, laissant en bouche un goût de pomme, de coing, de pêche ou de mûre.
  • Le Melon de Bourgogne, est, malgré son nom, synonyme de l’appellation Muscadet dans l’ouest de la Loire. Il donne un vin blanc légèrement acide avec quelques arômes de pommes et d’agrumes tel le citron.
  • Le Sauvignon blanc est le cépage que l’on rencontre le plus en vallée de la Loire. Il est un cépage originaire de Bordeaux qui est généralement mélangé avec du Sémillon. Il donne un vin un peu acide avec quelques arômes de fleurs.
  • Le Pinot noir est le cépage le plus récolté en vallée de la Loire pour la fabrication de vins rouge cette fois. Il en ressort d’agréables arômes de fruits rouge assez doux.
  • Le Gamay, quant à lui, permet de produire des vins rouge possédant des notes légèrement poivrées, en conservant tout de même des arômes fruités.
  • Le Cabernet franc qui est le cépage phare de la Loire, permet de fabriquer un vin rouge aux notes végétales et épicées qui supporte très bien le vieillissement. Vous pouvez donc le garder en cave plusieurs années.
  • Le Grolleau est le cépage de la Loire utilisé pour la fabrication des vins rosés.
verre vin rouge

Les différentes appellations du pays de la Loire

La Loire étant une région vaste, le climat, la géographie et la géologie sont différents d’un endroit à l’autre, donnant alors des zones viticoles bien définies, trois pour être exact: L’Anjou Saumur et le Touraine, le Pays Nantais, et le Centre. En fonction des zones, les vins sont plus ou moins acidulés, légers, sucrés. Ces différences s’expliquent entre autres par la différence de climat. Plutôt continental dans les terres, le climat de la Loire devient maritime lorsqu’on s’approche de la côte atlantique.

Il existe en tout dix-neuf appellations d’origine contrôlée Anjou-Saumur parmi lesquelles :

  • Anjou,
  • Rosé d’Anjou,
  • Cabernet d’Anjou,
  • Saumur-Champigny,
  • Coteaux du layon,
  • Saumur,
  • Coteaux de Saumur,
  • Chaume, Savennières,
  • Quarts de Chaume.

L’appellation Anjou Saumur est celle qui compte le plus de vins rosés.

Sur le pays Nantais, il existe sept AOC :

  • Muscadet,
  • Coteaux d’Ancenis,
  • Gros-plant du pays nantais,
  • Muscadet côtes de grand-lieu,
  • Muscadet côteaux de la Loire,
  • Muscadet sèvre Maine,
  • Fiefs vendéens.

On peut dire que c’est dans le pays Nantais que sont cultivés les meilleurs vins blancs de la Loire. Les cépages sont plantés sur les rives plates orientées au sud de la Loire et ils profitent d’un climat maritime avec des étés chauds, humides et venteux.

La star des cépages du Pays Nantais est incontestablement le Melon de Bourgogne.

Dans le Centre, on dénombre pas moins de douze appellations d’origines contrôlées dont voici les principales :

  • Châteaumeillant,
  • Côtes-du-Forez,
  • Côtes d’Auvergne,
  • Coteaux-du-giennois,
  • Côte-Roannaise,
  • Menetou-Salon,
  • Sancerre…

Les vins et les terroirs du Centre sont différents des autres zones viticoles de la Loire à cause du climat quasi-continentale de Sancerre situé à près de 350 km à l’est du Pays Nantais. Les vins de cette région sont donc, à bien des égards, proche de ceux de la région Bourguignonne, comme le Chablis par exemple.

Il existe ensuite deux appellations régionales : l’AOC Crémant-de-Loire et l’AOC Rosé-de-Loire.

Enfin, la Touraine est la zone qui compte le plus grand nombre d’appellations renommées :

  • Touraine-Amboise,
  • Touraine-Azay-le-Rideau,
  • Valençay,
  • Orléans,
  • Orléans-Cléry,
  • Touraine-Oisly,
  • Cheverny,
  • Montlouis-sur-Loire,
  • Vouvray,
  • Chinon…

En Touraine, la plupart des vignobles se situent aux alentours de la ville de Tours sur les versants de la Loire et du Cher, sur des sols de craies, d’argile et de cailloux de calcaire. Les cépages y donnent des vins mondialement connus comme le Chenin Blanc et le Cabernet franc, ainsi que de délicieux vins mousseux.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il est difficile de définir une caractéristique commune aux vins du pays de la Loire. En effet, le terroir y est aussi vaste que les vins y sont variés. On peut tout de même reconnaître que les vins issus de cette belle région sont empreints d’une certaine légèreté. De ce fait, la plupart d’entre eux s’accordent avec bon nombre de plats. Par exemple, les fruits de mer ou le saumon se marient à merveille avec les vins plutôt secs. Les vins un peu plus acides se savourent plutôt accompagnés de viandes blanches. Les demi-secs sont eux, réservés à la dégustation de plats exotiques ou desserts sucrés, et, les vins rouge sont réservés pour les fromages et viandes rouges.